Nos invités du jour Francis Eustache (neuropsychologue, spécialiste de la mémoire) et Jean-Gabriel Ganascia (expert en intelligence artificielle), s'interrogent autour de la question suivante : « Pourquoi la mémoire, c'est aussi l'oubli ? ».
La mémoire permet d’acquérir des informations, de les conserver et de les récupérer au moment opportun. L’oubli semble l’ennemi de la mémoire parce qu’il est renforcé par le passage du temps et aggravé par différentes maladies. Pourtant, « mémoire et oubli » sont loin de représenter deux fonctions antagonistes. Ils partagent au contraire les mêmes objectifs : gérer de façon optimale la montagne de souvenirs qu’engendre la vie quotidienne. (4ème de couverture de l'ouvrage Mémoire et oubli paru aux Editions Le Pommier).
Avec Francis Eustache, directeur d’études à l’EPHE. Il dirige à l’Université de Caen, une unité de l’Inserm dédiée à l’étude de la mémoire humaine et de ses maladies. Il est président du Conseil scientifique de l’Observatoire B2V des mémoires.
Et Jean-Gabriel Ganascia, spécialiste d’intelligence artificielle, directeur de l'équipe ACASA du laboratoire d'informatique de Paris VI (LIP6).