Autour de la question

Autour de la question

RFI - Caroline Lachowsky, Sophie Joubert

Faire le tour à 360° et de façon ludique de toutes les questions qui se posent aujourd’hui dans nos sociétés en pleine mutation : Questions de science, de société, de technologie, de psychologie, d’écologie ou d’économie… Le monde évolue vite et nous avec, au nord comme au sud de la planète. Alors comment on s’adapte ? Pourquoi c’est comme ça ? D’où ça vient ? A quoi ça sert ? En quoi ça nous touche ? Et qu’est-ce que ça va changer ?...  

Podcast
En cours de lecture

Pourquoi Elisée Reclus?

autour_de_la_question_20150320.mp3

autour_de_la_question_20150320.mp3

Télécharger Télécharger ( 21 Mo )

«Je vis parce que j’agis », a écrit Elisée Reclus. Géographe libertaire, né en 1830 et mort en 1905, grand voyageur, communard, féministe et végétarien, il fut le chantre d’une mondialisation égalitaire et de la libre association des individus.
Après des années de purgatoire éditorial et scientifique lié à son engagement politique, Elisée Reclus est aujourd’hui lu hors des cercles militants, au point de devenir un classique.
Comment lire son oeuvre aujourd’hui et, en particulier, sa monumentale trilogie : la Terre, Nouvelle géographie universelle et l’Homme et la Terre ?
Quel a été l’engagement de Reclus pendant la Commune de Paris ? Quelle était sa pensée politique ? Etait-il un précurseur de l’écologie ?
Avec Christophe Brun, historien de la géographie des XVIIIe et XIXe siècles, il a édité Élisée Reclus, Les Grands Textes (Flammarion, « Champs classiques », 2014). Il est l’auteur de Élisée Reclus, une chronologie familiale, 1796-2014 (sur internet).

La réalisation est signée Cécile Bonici. 
Merci à Yves Gaillard, documentaliste multimédia à l'INA.

 

Podcast
En cours de lecture

Pourquoi cultiver à l'ombre des forêts?

autour_de_la_question_20150319.mp3

autour_de_la_question_20150319.mp3

Télécharger Télécharger ( 21 Mo )

Notre invitée du jour, l'ethnobotaniste et directrice de recherche à l'Institut de recherche pour le Développement, Geneviève Michon, s'interrogera autour de la question suivante : «Pourquoi cultiver à l'ombre des forêts?»
Au-delà de la diversité historique, culturelle et géographique des forêts des «agriculteurs» du monde, on peut déceler en filigrane un modèle général, un paradigme unificateur, que l’auteur propose de qualifier de «forêt domestique» : une forêt modelée par et pour les sociétés qui l’habitent, et qui nous propose de considérer une autre façon de penser notre rapport au monde... (4ème de couverture de l'ouvrage de Geneviève Michon «Agriculteurs à l'ombre des forêts du monde» paru chez Actes Sud).
Avec Geneviève Michon, ethnobotaniste et directrice de recherche à l'Institut de recherche pour le Développement, Geneviève Michon est spécialiste des relations entre sociétés et forêts. Au cours de ses séjours à l'étranger, elle s'est plus particulièrement intéressée à la façon dont les agriculteurs du monde conçoivent et matérialisent leurs rapports aux forêts, et aux conflits qui opposent agriculteurs et administrateurs des forêts.
→ Agriculture et forêt, deux mondes à réconcilier : une conférence vidéo avec Geneviève Michon ici.

Podcast
En cours de lecture

Quel avenir pour les villes ?

autour_de_la_question_20150317.mp3

autour_de_la_question_20150317.mp3

Télécharger Télécharger ( 21 Mo )

Notre invité du jour, le philosophe de l'urbain Thierry Paquot, s'interrogera autour de la question suivante : «Quel avenir pour les villes?»
Grands ensembles, centres commerciaux, gratte-ciel, gated communities et « grands projets » sont les principaux dispositifs architecturalo-urbanistiques qui accompagnent l'accélération de l'urbanisation partout dans le monde. Emblématiques de la société productiviste et construits au nom du « progrès » et de la « marche de l'histoire », ces désastres urbains n'ont en réalité comme seule fonction que de rentabiliser des territoires désincarnés et interconnectés. Cette enquête montre - visites de lieux et de bâtiments, romans, essais, travaux techniques, films ou rapports officiels à l'appui - comment ils façonnent l'uniformisation des paysages urbains, amplifient les déséquilibres sociaux, économiques et écologiques et contribuent à l'enfermement et à l'assujettissement de leurs habitants. Sans compter qu'ils se combinent aujourd'hui aux catastrophes dites « naturelles » (ouragans, tsunamis, séismes, inondations...) pour créer une instabilité et une dangerosité sans équivalent historique... (4ème de couverture du livre «Désastres Urbains, les villes meurent aussi» paru chez La Découverte).
Avec Thierry Paquot, philosophe de l’urbain, participe depuis plus de trente ans aux débats sur la ville, l’architecture et l’urbanisation. Il dénonce dans ses écrits l’urbanisme de l’ère productiviste et propose des alter-architectures au nom de l’écologie existentielle. Il a notamment publié, à La Découverte, «Terre urbaine» (2006), «L’Espace public» (2009) et «Introduction à Ivan Illich» (2012). Il est le rhapsode de la revue L’Esprit des villes.

Podcast
En cours de lecture

Pourquoi demander la Lune?

autour_de_la_question_20150316.mp3

autour_de_la_question_20150316.mp3

Télécharger Télécharger ( 21 Mo )

Nos invités du jour, l'astronome Bernard Melguen et l'astronaute Jean-François Clervoy s'interrogeront autour de la question suivante : «Pourquoi demander la Lune?»
Emission spéciale à l'occasion de l'éclipse partielle du soleil prévue le 20 mars 2015 ! Une éclipse solaire se produit quand la Lune se place entre le Soleil et la Terre, et cache ainsi temporairement la lumière du Soleil. Il fait donc plus sombre sur Terre à ce moment précis. L’éclipse peut être totale, aucun rayon du Soleil ne parvient alors jusque sur Terre, ou partielle, quelques rayons éclairent encore la Terre, il fait nuit partiellement.
Ce phénomène est très rare et de courte durée (moins de 10 minutes). L’éclipse sera plus ou moins visible selon l’endroit où l’on se trouve sur Terre...
A cette occasion, de nombreux événements auront lieu :

  • Sortie de l'ouvrage «Lune, la face cachée de la Terre», aux Editions de la Martinière
  • Diffusion de la série documentaire «Lune», composée d'un film de 90 mn et de deux documentaires de 52 mn sur Planète + ce lundi 16 mars 2015.
  • Bernard Melguen, auteur de «Lune la face cachée de la Terre». Conférencier, Bernard Melguen est chargé de cours d'astronomie à l'Université de Nantes et conseiller scientifique à l'Espace des sciences de Rennes. Ses travaux portent sur l'histoire des sciences et les liens qui existent entre astronomie et mythologie. Il est l’inventeur du céléscope, un outil qui permet de simuler le mouvement des astres dans la voûte céleste et de comprendre le fonctionnement des premiers calendriers. Il est, par ailleurs, l’auteur du livre «La Lune, vérités et légendes» (éd. Apogée, 2010).
  • Jean-François Clervoy, spationaute à l'Agence spatiale européenne. Reportage d'Alice Milot à la Cité des Sciences pour le week-end consacré à la Lune qui vient de s'y dérouler. 
Podcast
En cours de lecture

Pourquoi les pierres sont précieuses ?

autour_de_la_question_20150312.mp3

autour_de_la_question_20150312.mp3

Télécharger Télécharger ( 21 Mo )

Nos invités du jour François Farges (spécialiste de minéralogie et professeur au Muséum national d'Histoire naturelle) et Cristiano Ferraris (chercheur en minéralogie au Muséum) s'interrogeront autour de la question suivante : «Pourquoi les pierres sont précieuses ?»
Après 4 années de fermeture, la Galerie de Minéralogie et de Géologie ouvre une partie de ses espaces au public. L’exposition «Trésors de la terre» présente près de 600 pièces les plus remarquables de la collection du Muséum national d'Histoire naturelle de Paris, dont une vingtaine de cristaux géants.
Un parcours, élaboré avec le concours des scientifiques du Muséum, permet de trouver des réponses précises à de nombreuses questions comme : que sont les minéraux ? D’où viennent-ils ? Comment grandissent-ils ?
Avec François Farges (chercheur en minéralogie) et Cristiano Ferraris, géologue et chercheur en minéralogie au Muséum).