Autour de la question

Autour de la question

RFI - Caroline Lachowsky, Sophie Joubert

Faire le tour à 360° et de façon ludique de toutes les questions qui se posent aujourd’hui dans nos sociétés en pleine mutation : Questions de science, de société, de technologie, de psychologie, d’écologie ou d’économie… Le monde évolue vite et nous avec, au nord comme au sud de la planète. Alors comment on s’adapte ? Pourquoi c’est comme ça ? D’où ça vient ? A quoi ça sert ? En quoi ça nous touche ? Et qu’est-ce que ça va changer ?...  

Podcast
En cours de lecture

Peut-on voyager dans le temps ?

autour_de_la_question_20150107_1410.mp3

autour_de_la_question_20150107_1410.mp3

Télécharger Télécharger ( 21 Mo )

Notre invité du jour, le physicien Gabriel Chardin, s'interroge autour de la question suivante : « Peut-on voyager dans le temps ? »
Qui n’a jamais rêvé d'aller faire une bise à Cléopâtre, serrer la main de Mozart ou faire un bond en avant de 3000 ans ? Aussi surprenant que cela paraisse, la relativité générale donne de multiples exemples qui semblent autoriser le voyage dans le temps, vers le passé comme vers le futur. Alors, à quand des machines à voyager dans le temps dans le commerce ? (4ème de couverture de l'ouvrage de Gabriel Chardin Peut-on voyager dans le temps? paru au Pommier).
Avec Gabriel Chardin, directeur adjoint scientifique de l’IN2P3 (Institut national de physique nucléaire et de physique des particules) du CNRS, en charge des domaines Astroparticules, Cosmologie et Neutrinos. Il a reçu en 2007 la médaille d’argent du CNRS pour ses travaux sur la recherche de la matière noire de l’Univers.

Podcast
En cours de lecture

Peut-on faire le portrait du monde ?

autour_de_la_question_20150106_1410.mp3

autour_de_la_question_20150106_1410.mp3

Télécharger Télécharger ( 21 Mo )

Nos invités du jour  les géographes Christian Grataloup et Gilles Fumey, s'interrogeront autour de la question suivante : «Peut-on faire le portrait du monde ? ».

L’Atlas global (paru aux Editions les Arènes) est un essai en images, conçu par une équipe de vingt-six historiens et géographes de renom. En soixante cartes et infographies inédites, ils nous racontent comment l’Occident s’est vu (parfois à tort) au centre du monde et pourquoi, au tournant du XXIème siècle, les cartes du pouvoir ont été rebattues.
Un autre monde émerge sous nos yeux, largement désoccidentalisé. La beauté, le bonheur, les prisons, le sport, les déchets, les virus, les habitudes alimentaires, la vieillesse, le climat… on peut tout cartographier.
Avec Gilles Fumey, enseignant-chercheur en géographie culturelle de l'alimentation, rédacteur en chef de la revue de géographie culturelle La GéoGraphie.
et Christian Grataloup, géographe, professeur à l'Université Paris-Diderot (laboratoire Géographie-Cités), spécialiste de géohistoire.

Podcast
En cours de lecture

Pourquoi la mémoire, c'est aussi l'oubli ?

autour_de_la_question_20150105_1410.mp3

autour_de_la_question_20150105_1410.mp3

Télécharger Télécharger ( 21 Mo )

Nos invités du jour Francis Eustache (neuropsychologue, spécialiste de la mémoire) et Jean-Gabriel Ganascia (expert en intelligence artificielle), s'interrogent autour de la question suivante : « Pourquoi la mémoire, c'est aussi l'oubli ? ».
La mémoire permet d’acquérir des informations, de les conserver et de les récupérer au moment opportun. L’oubli semble l’ennemi de la mémoire parce qu’il est renforcé par le passage du temps et aggravé par différentes maladies. Pourtant, « mémoire et oubli » sont loin de représenter deux fonctions antagonistes. Ils partagent au contraire les mêmes objectifs : gérer de façon optimale la montagne de souvenirs qu’engendre la vie quotidienne. (4ème de couverture de l'ouvrage Mémoire et oubli paru aux Editions Le Pommier).
Avec Francis Eustache, directeur d’études à l’EPHE. Il dirige à l’Université de Caen, une unité de l’Inserm dédiée à l’étude de la mémoire humaine et de ses maladies. Il est président du Conseil scientifique de l’Observatoire B2V des mémoires.
Et Jean-Gabriel Ganascia, spécialiste d’intelligence artificielle, directeur de l'équipe ACASA du laboratoire d'informatique de Paris VI (LIP6).

Podcast
En cours de lecture

Quel a été l'engagement de Marie Curie pendant la Grande Guerre?

autour_de_la_question_20150102_1410.mp3

autour_de_la_question_20150102_1410.mp3

Télécharger Télécharger ( 21 Mo )

Chaque vendredi, « Autour de la question » sera désormais consacré à l'histoire des sciences.
Et pour commencer, Marie Curie et la Grande Guerre.
En août 1914, Marie Curie a déjà deux prix Nobel, l'un de Physique obtenu avec son mari Pierre en 1903, l'autre de Chimie en 1911. Quand la guerre est déclarée, Marie est une femme seule, son mari est mort en 1906, écrasé par un fiacre. Ces quatre années de conflit vont être décisives. Elle va comprendre la nécessité d'amener sur le front, au plus près des blessés, la technique des rayons X.
Avec Marie-Noëlle Himbert, auteure du livre « Marie Curie, portrait d’une femme engagée 1914-1918 », (Actes Sud).