Autour de la question

Autour de la question

RFI - Caroline Lachowsky, Sophie Joubert

Faire le tour à 360° et de façon ludique de toutes les questions qui se posent aujourd’hui dans nos sociétés en pleine mutation : Questions de science, de société, de technologie, de psychologie, d’écologie ou d’économie… Le monde évolue vite et nous avec, au nord comme au sud de la planète. Alors comment on s’adapte ? Pourquoi c’est comme ça ? D’où ça vient ? A quoi ça sert ? En quoi ça nous touche ? Et qu’est-ce que ça va changer ?...  

Podcast
En cours de lecture

Et si on changeait de planète ?

autour_de_la_question_20150216.mp3

autour_de_la_question_20150216.mp3

Télécharger Télécharger ( 21 Mo )

Nos invités du jour, le comédien et metteur en scène Frédéric Ferrer et l'exobiologiste Michel Viso s'interrogeront autour de la question suivante : «Et si on changeait de planète?»
WOW!
C’est l’exclamation rédigée par la personne qui a détecté un signal très étrange dans le bruit de l’univers, le 15 août 1977. Frédéric Ferrer en fait le point de départ de sa conférence-performance qui part du postulat que l’avenir de l’espèce humaine
sur Terre est menacé et qu’il lui faudra trouver une nouvelle terre d’accueil.
L’artiste géographe a préparé cette création, à l’occasion d’une résidence hors-les-murs à l’Observatoire de l’Espace du CNES. Pour élaborer cette nouvelle conférence décalée, il a ainsi rencontré, via l’Observatoire de l’Espace, plusieurs chercheurs spécialistes de la terraformation ou exobiologistes, dont Michel Viso. Leur avis sur les possibilités pour l’homme de s’installer sur une autre planète divergent et élargissent nos horizons.
WOW! a été présentée pour la première fois, le 24 janvier 2015, au théâtre du Rond-Point, et sera en tournée dans toute la France.
 
Avec en plateau, Frédéric Ferrer, acteur, géographe et metteur en scène et Michel Viso, exobiologiste au Cnes et Clément Thirion (au téléphone) pour son spectacle Fractal qui sera présenté au Théâtre de Vanves, le 24 février 2015.

Podcast
En cours de lecture

Pourquoi Alan Turing?

autour_de_la_question_20150213.mp3

autour_de_la_question_20150213.mp3

Télécharger Télécharger ( 21 Mo )

Les alliés auraient-ils gagné la guerre sans l’aide d’Alan Turing ? En 1938, le mathématicien et logicien est recruté par l’armée britannique pour déchiffrer les messages de la marine allemande et casser le code de la redoutable machine Enigma.
Franc-tireur de la recherche, Turing est aujourd’hui considéré comme le père de l’informatique et de l’intelligence artificielle.
Mais, ses travaux qui forment un ensemble très cohérent, portent aussi sur les mathématiques pures et la morphogénèse, la naissance des formes.
Génie solitaire, homosexuel, marathonien, Turing a été poursuivi par la justice et condamné pour délit sexuel. Il a préféré la castration chimique à la prison. Alan Turing est mort 1954, à l’âge de 42 ans, après avoir mangé une pomme empoisonnée au cyanure. La reine Elisabeth II l’a grâcié à titre posthume en 2013.
Avec Jean Lassègue, chargé de recherche au CNRS, auteur de «Turing» (Les Belles lettres) et Pierre Mounier-Kuhn, historien, chargé de recherches au CNRS.
La réalisation est signée Cécile Bonici. Merci à Yves Gaillard, Documentaliste Multimédia à l'INA.

Podcast
En cours de lecture

Pourquoi les grands singes ?

autour_de_la_question_20150212.mp3

autour_de_la_question_20150212.mp3

Télécharger Télécharger ( 21 Mo )

Nos invités du jour, la primatologue Sabrina Krief et l'ethno-écologue Serge Bahuchet, s'interrogeront autour de la question suivante : «Pourquoi les grands singes ?»
Emission à l'occasion de l'exposition «Sur la piste des Grands Singes» au Muséum national d'Histoire naturelle à Paris, qui se tient jusqu'au 21 mars 2016.
Qui sont les grands singes ? Sont-ils vraiment nos cousins? Quels ont été nos rapports avec eux ? Comment vivent-ils dans la forêt tropicale ? Sont-ils en danger ?
→ Echangez avec les scientifiques, participez en posant vos questions, lors de sessions ouvertes aux équipes de chercheurs qui sont sur le terrain avec les grands singes sur ce blog.
→ Le making of de l'exposition en vidéo.
Avec Sabrina Krief, vétérinaire et maître de conférences au MNHN (Unité d’Eco-Anthropologie et Ethnobiologie), Sabrina Krief étudie depuis 18 ans le comportement et la santé des chimpanzés sauvages dans le parc national de Kibale en Ouganda. Elle a créé avec son mari, Jean-Michel, en 2006 l’Association “Projet pour la Conservation des Grands Singes” (PCGS). Elle y a également créé, pour le Muséum, la première station de recherche française sur les grands singes en Afrique de l’Est, inaugurée en novembre 2014.

  • Serge Bahuchet, éco-anthropologue, directeur du laboratoire Eco-Anthropologie et Ethnobiologie.
Podcast
En cours de lecture

Quelle philosophie humaniste pour le temps présent ?

autour_de_la_question_20150211.mp3

autour_de_la_question_20150211.mp3

Télécharger Télécharger ( 21 Mo )

Notre invité du jour, le philosophe Michel Lacroix, s'interrogera autour de la question suivante : «Quelle philosophie humaniste pour le temps présent ?».
Ce livre est une profession de foi philosophique. Michel Lacroix nous fait partager les valeurs auxquelles il croit et qui ont orienté sa vie : la confiance dans la raison, l'exigence de liberté, la passion de l'éducation, le souci de l'esprit. Loin de dénigrer notre héritage occidental, comme on le fait si souvent, il proclame son attachement à la civilisation qui a forgé l'idéal, universellement valable, de la personne éclairée et autonome, c'est-à-dire libre de ses jugements et de ses actes.
Mais aujourd'hui, cet idéal d'émancipation est menacé par des obscurantismes, des aliénations, des fanatismes nouveaux. La notion même d'universalisme est remise en question... (4ème de couverture de l'ouvrage Ma philosophie de l'Homme paru chez Robert Laffont).
Normalien, agrégé de philosophie, Michel Lacroix est maître de conférences. Il est notamment l'auteur de Se réaliser (2009, prix Psychologies-Fnac), Paroles toxiques, paroles bienfaisantes (2010), Éloge du patriotisme (2011) et Philosophie de la réalisation personnelle (2013), tous parus aux Éditions Robert Laffont.
→ Une interview vidéo de Michel Lacroix ici.

Podcast
En cours de lecture

Jusqu'où ira la chimie ?

autour_de_la_question_20150210.mp3

autour_de_la_question_20150210.mp3

Télécharger Télécharger ( 21 Mo )

Notre invité du jour Stéphane Sarrade (chercheur en chimie), s'interrogera autour de la question suivante : «Jusqu'où ira la chimie ?»
Grâce aux progrès de la chimie, il est aujourd’hui possible de quasiment tout mesurer : notre état de santé, via les analyses sanguines, et celui de notre environnement, depuis l’eau que nous buvons jusqu’à l’air que nous respirons. Mais, l’analyse permet aussi de dater et de comprendre les œuvres d’art, de mettre à jour des fraudes alimentaires ou des contrefaçons et, surtout, de mettre en prison des délinquants, dans les séries télévisées et dans la vraie vie. Les progrès de la connaissance en chimie couplés à ceux des technologies émergentes permettent d’envisager un futur où, avec les progrès de la miniaturisation, les mesures chimiques vont bientôt mobiliser des micro-dispositifs et mettre en jeu des nano-échantillons, qui seront éminemment portables. Bienvenue aux systèmes intelligents de demain ! Mais, à vouloir tout mesurer, n’allons-nous pas perdre le sens de la mesure ? (4ème de couverture de l'ouvrage de Stéphane Sarrade, De la Joconde aux test ADN, jusqu'où ira la chimie ? paru au Editions Le Pommier).
Chef du Département de physico-chimie au CEA Saclay et directeur de Recherche, Stéphane Sarrade est engagé scientifiquement dans la thématique « chimie verte ». Il est notamment co-fondateur de la start-up INOVALOR, impliquée dans les procédés durables pour le traitement des déchets industriels. Son ouvrage, La Chimie d’une planète durable, publié au Pommier, a reçu le prix La Science se Livre 2012.