Comment repenser le mal à l’ère numérique ? Comment ne pas trop vite diaboliser nos machines, robots domestiques et autres systèmes informatiques embarqués dans nos smartphones, nos ordinateurs connectés et jusque dans nos véhicules bientôt autonomes ? Face à un robot délateur, qui connaît tous les secrets de nos vies, ou pire face à un robot tueur, un véhicule autonome, qui est responsable ? Et pourquoi la réponse à cette question compte parmi les défis les plus urgents à relever dans notre rapport aux technologies numériques. Pourquoi cette question des robots et du mal nous renvoie aux grands mythes de notre humanité, à notre responsabilité et in fine à notre éthique ? Voilà ce que nous allons nous demander avec le physicien et philosophe Alexei Grinbaum qui vient de publier « Les robots et le mal ».

Avec :
Alexei Grinbaum, physicien et philosophe, chercheur au CEA de Saclay. Il est l'auteur de l'ouvrage «Les robots et le mal», aux éditions Desclée de Brouwer.