Pourquoi des archéologues sur les scènes de crime ?

Comment leurs techniques de fouilles pour retrouver et identifier les restes humains du passé, peuvent aider à résoudre les enquêtes criminelles du présent ?

Pourquoi et comment mettre les compétences des archéologues (acquises sur tous sur tous les terrains, leurs approches, leurs techniques de fouilles et d’identification des restes humains du passé) au service de la résolution des enquêtes criminelles du présent ? Comment développer cette archéologie médico-légale, cette archéologie forensique, qui a fait ses preuves dans les pays anglo-saxons (aussi bien dans les enquêtes judiciaires et criminelles que sur des crimes de guerre ou au cœur des catastrophes) pour la recherche et l’identification de disparus ?

Émission sur l’archéologie forensique (suite au colloque Archéologie et enquêtes judiciaires organisé par l’Inrap) avecPatrice Georges (chercheur en archéologie criminalistique) et Élodie Cabot (archéo-anthropologue).