Comment ouvrir les sciences au sud et aux femmes ?Retour d’expérience au colloque Sciences ouvertes à Dakar et regards croisés des lauréates de la bourse L’Oréal Unesco pour les femmes et la science en Afrique subsaharienne...

Faisons entendre les nouvelles voix de la recherche au sud, à commencer par celles des femmes scientifiques, lauréates de labourse l’Oréal Unesco pour les femmes et la science en Afrique subsaharienne :

  • Reportage de Charlotte Idrac (correspondante de RFI au Sénégal) lors de la cérémonie des bourses l’OREAL/ Unesco pour les femmes et la science en Afrique subsaharienne qui s'est tenue à Dakar ce 21 novembre. C'est la 10ème édition de ce programme « Pour les femmes et la science » qui vise à valoriser les recherches et parcours de femmes scientifiques en Afrique...

En seconde partie d'émission, nous retrouverons des entretiens de Charlie Dupiot avec des chercheurs et des chercheuses du continent, à l’occasion du premier colloque international « Science ouverte au Sud »à Dakar organisé par l’IRD, le Cirad et l’Université Cheikh Anta Diop, pour un partage plus équitable des données des connaissances et des recherches sur le continent avec :

  • Aïssa Diarra, anthropologue de la santé au Niger, chercheuse au LASDEL (Laboratoire d'études et recherches sur les dynamiques sociales et le développement local);

  • Ndjido Kane, chercheur à l’Institut sénégalais de recherches agricoles et directeur du Centre d'Étude Régional pour l'Amélioration de l'Adaptation à la Sécheresse;

  • Jean-Christophe Desconnets, directeur de la mission Infrastructures et données numériques à l’IRD;

  • Gora Zo, responsable du campus numérique à l’Université Assane Seck de Ziguinchor en Casamance;

  • Mamadou Diol, metteur en scène de la compagnie Kàddu Yaraax à Dakar, et Cécile Berthouly, généticienne des plantes à l'IRD;

  • Abiba Sanogo Tidou, spécialiste en écotoxicologie et en sciences de l’environnement, présidente de l'Université Jean Lorougnon Guede (UJLoG) à Daloa (Côte d'Ivoire).