Autour de la question

Autour de la question

RFI - Caroline Lachowsky, Sophie Joubert

Faire le tour à 360° et de façon ludique de toutes les questions qui se posent aujourd’hui dans nos sociétés en pleine mutation : Questions de science, de société, de technologie, de psychologie, d’écologie ou d’économie… Le monde évolue vite et nous avec, au nord comme au sud de la planète. Alors comment on s’adapte ? Pourquoi c’est comme ça ? D’où ça vient ? A quoi ça sert ? En quoi ça nous touche ? Et qu’est-ce que ça va changer ?...  

Podcast
En cours de lecture

Pourquoi une philosophie du Cosmos ?

autour_de_la_question_20150902.mp3

autour_de_la_question_20150902.mp3

Télécharger Télécharger ( 21 Mo )

Notre invité du jour, le philosophe Michel Onfray, s'interrogera autour de la question suivante : « Pourquoi une philosophie du Cosmos ? »

Qu’est-ce qui réunit la mort d’un père sous un ciel sans étoiles, un jardin d’enfance, l’enfouissement d’un spéléologue, les fragrances d’un champagne de 1921, le hérisson des tziganes, la coquille d’un mollusque, l’anguille des Sargasses, un ver parasite, le vin biodynamique, la poésie des peuples sans écriture, un masque africain, des haricots sauteurs, des acacias qui communiquent, un philosophe zoophile, des végétariens exploiteurs de poules, des porcs en batterie, des toréadors habillés en femmes, un curé athée, un matérialiste mort d’une indigestion de pâté de faisan, une peinture pariétale, un alignement de pierres, une fête du soleil indienne, une église catholique, les anges et les comètes, les trous noirs, un haïku, une toile d’Arcimboldo, le Land Art, la musique répétitive, entre autres fragments d’une Brève encyclopédie du monde ? Le cosmos. (4ème de couverture de l'ouvrage Cosmos paru chez Flammarion).
Michel Onfray est docteur en philosophie, il  a enseigné en lycée technique, avant de créer l'Université populaire de Caen et l'Universitaire populaire du goût, à Argentan.
Il a publié une cinquantaine d'ouvrages, traduits dans plus de vingt-cinq pays.

Podcast
En cours de lecture

Comment raconter toute l'histoire des climats de la Terre ?

autour_de_la_question_20150901.mp3

autour_de_la_question_20150901.mp3

Télécharger Télécharger ( 21 Mo )

Notre invité du jour, le paléoclimatologue Gilles Ramstein, s'interrogera autour de la question suivante : " Comment raconter toute l'histoire des climats de la Terre ? "
Quels ont été les climats tout au long de l’histoire de la Terre ? Comment s’est organisée l’alternance des périodes froides et des périodes plus chaudes pendant ces quelques milliards d’années ? Y a-t-il des leçons à tirer de cette longue évolution du climat, pour mieux comprendre le réchauffement climatique actuel ? La perturbation en cours est-elle inédite dans l’histoire de la Terre ? En quoi celle-ci menace-t-elle durablement notre environnement et donc notre survie ? (4ème de couverture de l'ouvrage Voyage à travers les climats de la Terre de Gilles Ramstein paru chez Odile Jacob).
Gilles Ramstein est climatologue et directeur de recherches au Commissariat à l’énergie atomique et aux énergies alternatives (CEA). Spécialiste de la modélisation du climat au Laboratoire des sciences du climat et de l’environnement (LSCE [CEA/CNRS/UVSQ]), il explore, depuis près de vingt-cinq ans, les causes des changements climatiques dans l’histoire de la Terre, à travers de très nombreux projets pluridisciplinaires, à l’échelle nationale et internationale.

Podcast
En cours de lecture

Comment décidons-nous ?

autour_de_la_question_20150831.mp3

autour_de_la_question_20150831.mp3

Télécharger Télécharger ( 21 Mo )

Notre invité du jour, le neurobiologiste Thomas Boraud, s'interrogera autour de la question suivante : « Comment décidons-nous ? »

Et si notre faculté à prendre des décisions relevait plus du hasard que d’un processus rationnel ? On a longtemps admis que, chez l’homme, la prise de décision résultait d’un processus cognitif et psychologique : l’esprit décide, le corps obéit. Or, le schéma est inverse : le mécanisme décisionnel est produit par la matière cérébrale. C’est
un phénomène aléatoire qui résulte de processus de compétitions au sein d’un réseau dont l’architecture a peu évolué depuis les premiers vertébrés... (4ème de couverture de l'ouvrage Matière à décision de Thomas Boraud paru chez Cnrs Editions).
Directeur de recherche au CNRS, Thomas Boraud est un neurobiologiste spécialiste de l’activité neuronale. Il dirige une équipe de recherche à l’Institut des maladies neurodégénératives à Bordeaux,  dont les travaux portent sur l’identification des substrats neurobiologiques des processus de prise de décision.

Podcast
En cours de lecture

Pourquoi tant de drones dans l'air? (Rediffusion)

autour_de_la_question_20150828.mp3

autour_de_la_question_20150828.mp3

Télécharger Télécharger ( 21 Mo )

Nos invités du jour, le pilote Lionel Chauprade et le chercheur Simon Lacroix, s'interrogeront autour de la question suivante : « Pourquoi tant de drones dans l'air ? »
Pourquoi les drones sont partout ? Dans les airs mais aussi sur terre et sur mer ? Comment fonctionnent ces robots volants ? Ces systèmes télécommandés tactiques et furtifs et pour quels usages militaires et civils ? Pourquoi tant de drones dans l’air ?
- Avec Lionel Chauprade, pilote de ligne et auteur du livre Les Drones aériens, paru chez Cepadues
- Avec Simon Lacroix (en duplex depuis France Bleue Toulouse), chercheur au Laboratoire d'Analyse et d'architecture des systèmes
Et Claude Le Tallec (interview par téléphone), expert en aviation automatisée et aviation générale à l’ONERA.

Podcast
En cours de lecture

Le robot sera-t-il le meilleur ami de l'homme? (Rediffusion)

autour_de_la_question_20150827.mp3

autour_de_la_question_20150827.mp3

Télécharger Télécharger ( 21 Mo )

Notre invité du jour, Rodolphe Gelin (responsable de la recherche chez Aldebaran Robotics) s'interrogera autour de la question suivante : « Le robot sera-t-il le meilleur ami de l'homme ? »
Les robots sont des pièces métalliques et plastiques articulées, équipées de moteurs et de capteurs reliés à un ordinateur. Comment peut-on se poser la question de savoir si on peut être ami ou ennemi d’une telle quincaillerie ? C’est que notre imaginaire nourri, voire gavé, de livres, de films et de bandes dessinées de science fiction, nous les présente comme des êtres amicaux ou menaçants, mais toujours dotés d’une intelligence égale ou supérieure à la nôtre... (4ème de couverture de l'ouvrage de Rodolphe Gelin « Le robot, meilleur ami de l'homme ? » paru au Pommier).
Avec Rodolphe Gelin, responsable de la recherche chez Aldebaran Robotics. Il y pilote notamment le projet Romeo qui vise à réaliser un robot humanoïde pour l’assistance aux personnes âgées.