Comment expliquer notre position si singulière dans l’histoire des espèces animales ? Et s’il s’en était fallu d’un cheveu ou plutôt d’un poil, d’une plume ou d’une écaille de quelques gènes, en plus ou en moins, pour que tout soit différent ? Et si c’était d’abord une affaire de langage, de la possibilité mécanique et intellectuelle de parler et de penser...

Comment expliquer que nous soyons à la fois si proches génétiquement de nos cousins primates chimpanzés et bonobos, et en même temps si différents ? Qu’est-ce qui fait une telle différence ? Immense interrogation troublante renouvelée aujourd'hui par l’avancée des connaissances et des mentalités… qui rendent les frontières de plus en plus poreuses entre nous et les autres animaux, en particulier, les grands singes....

Avec Alain Prochiantz, chercheur en neurobiologie, spécialiste de la biologie du développement. Membre de l’Académie des sciences, professeur au Collège de France (chaire « Processus morphogénétiques »), dont il est également l’administrateur, pour son ouvrage Singe toi-même, paru chez Odile Jacob.